Contribution ESG

Territoires et engagements sociétaux

Accompagner
les évolutions

La Société de la Tour Eiffel est engagée sur les territoires et œuvre pour une transition sociétale. Foncière durable, nous nous ancrons localement, construisons des relations de long terme avec toutes les parties prenantes au bénéfice de tous et déployons de bonnes pratiques sur le plan éthique.

Des pratiques éthiques

Investie sur le plan territorial et sociétal, la Société de la Tour Eiffel porte plusieurs engagements, à l’origine de bonnes pratiques pour ses parties prenantes et pour elle-même :


Depuis 2012, nous participons aux évaluations menées par l’EPRA et le GRESB qui émettent respectivement des recommandations en matière de reporting extra-financier et un benchmark récompensant les politiques menées en matière de monitoring, de management et de gestion des risques et des opportunités.


Grâce à notre charte éthique interne, 100 % de nos collaborateurs sont engagés en matière de lutte contre la corruption.


Notre gouvernance RSE s’exerce au plus haut niveau de l’entreprise : les Comités RSE qui se réunissent mensuellement sont présidés par la Direction Générale, preuve de l’exemplarité dans l’engagement et de la transversalité des enjeux ESG.


En 2020, la Société de la Tour Eiffel a mis en place une charte Achats Responsables – Relations Fournisseurs par laquelle elle impose à ses prestataires les engagements RSE auxquels elle souscrit.


Pour contribuer à leur développement, nous participons activement aux instances locales et associations professionnelles. Certaines associations de lobbying et organismes de mécénat local ou national font l’objet d’une dotation globale de 150 000 euros annuels environ. La Fondation d’entreprise de la Société de la Tour Eiffel quant à elle bénéficie d’un budget triennal de 150 000 euros.

Indicateurs de performance

100

%

des salariés engagés
dans la lutte contre
la corruption

5* au GRESB

TROPHÉE Argent
à l’EPRA POUR LA TRANSPARENCE
EXTRA-FINANCIÈRE

10

réunions du comité RSE
par an

194 000

versés en 2020
aux instances locales
et associations professionnelles

Le Grand Paris

Les Régions